Atscaf 1
Championnat
2
4
12 avril 2014 16:56
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
stade du pré saint-jean
Pelouse naturelle
16:56 - 12 avril 2014
NC
NC
NC

Un seul mot me vient pour ce match, fierté pour cette équipe qui a joué avec coeur et comme une vraie équipe et qui n'a jamais lâché alors que plusieurs événements nous ont été contraires. Bien-sûr, tout n'a pas été parfait mais la foi de l'équipe a permis une victoire logique qui ne souffre d'aucune contestation. Au delà du résultat, j'ai aimé l'implication des 14 joueurs qui ont respecté les consignes et ont été au boutpour un résultat qui va nous mener en demie-finale contre ORANGE 2, une équipe dehaut calibre , mais savourons notre victoire d'hier.

Comme je l'ai dit dans le vestiaire, il fallait oublier l'adversaire et se concentrer sur la qualification. Même à notre niveau,ce sont des matches plein d'enjeu et qui sentent la poudre, ceux qu'on adore, on y ressent l'âpre parfum de la compétition. Bravo, Messieurs, vous avez été formidables. Si nous arrivions à reproduire la même détermination tous les week-ends pendant tout un match, nous pourrions viser le haut du classement avec un renfort ou deux. En plus,comme me l'a dit un joueur et c'est ce que je pensais, j'ai été heureux que ce soit notre Mano qui nous marque le but décisif, symbole de la transition entre la nouvelle et ancienne équipe , même si au fond c'est un beauf intégral (voire  l'épisode de la bière dans les vestiaire !Cool)

J'avais senti dans le vestiaire que l'équipe était déjà concentrée et qu'elle allait jouer sa chance à fond face à un adversaire , trop sûr de sa force mais qui intrinsèquement sur ce match nous était inférieur largement.Nous en voulions plus de toute façon.

Nous avons joué sur la pelouse sèche avec de multiples rebonds, ce qui n'était pas pour nous avantager, nous qui savons déployer un jeu léché sur synthétique. Aligner trois passes de suite était un exploit et cela a sûrement nivelé les valeurs . Nos adversaires n'ont joué que sur des longs ballons dans la boîte et par descontres rares.

Nous avons commencé le match de façon idéale, pendant un quart d'heure, nous avons récupéré tous les ballons et les avons tenu dans leur camp. Plusieurs fois, nous sommes passés par le côté gauche , que ce soit sur une passe lumineuse de Robin pour Aurélien un peu excentré qui a tiré sur un excellent Hakim, ou sur un débordement du viking qui avait fait la différence mais n'avait pas trouvé preneur . IL nous a manqué le dernier geste juste dans cette partie de match face à un adversaire qui s'énervait déjà , notamment le 11 face à un GErkie impérial en défense. Tout le monde était bien en place et on récupérait le ballon sur le deuxième ballon, on a peut-être pas assez écarté à droite alors que l'arrière latéral de l'ATSCAF avait été déplacé à gauche car soumis à la torture sur son côté.

La tactique adverse a été de balancer de longs ballons devant car dans les duels , la défense était intraitable à l'image d'un Chris impérial en libero qui aimantait tous les ballons. Hélas, l'état du terrain et les ballons qui s'égaraient autour du stade ont cassé le rythme et le match s'est équilibré avec une espède de faux rythme. Nous dominions nettement mais nous n'avons pas su être dangereux à part une tête d'Aurélien sur corner déviée peut-être par une main, manquant parfois d'anticipation sur les têtes déviées du Viking à qui il avait demandé de rester derrière en première mi-temps pour monter en puissance en deuxième mi-temps.

NOus avons eu un but refusé sur un coup-franc joué judicieusement pour Aurélien démarqué que l'arbitre a refusé pour hors-jeu quis emblait très contestable. La physionomie  du match aurait pu être totalement chngée si nous avions mené.

Nous avons eu une première frayeur sur un contre sur une balle perdue mais le tir de l'ailier droit est passé à côté. Une deuxième sur un tir repoussé par Jeff ue l'attaquant adverse a envoyé dans les nuages.A la dernière minute de la mi-temps, nous avons perdu un ballon sur le côté, la contre-attaque a été très rapide en trois passes et le tir de l'attaquant s'est fiché dans le petit filet. Toujours nos problèmes de replacement défensif qui auront plombé notre saison.L'arbitre siffla la mi-temps sur ce score. CE but pouvait décourager car nous avions dominé la mi-temps mais nous avions du mal  à jouer sur ce terrain à rebond et  jouer de façon plus directe.

UN sentiment  de révolte a secoué les joueurs car le score était injuste. Là aussi, contrairement à nos habitudes, nous sommes repartis à l'assaut et nous avons multiplé les occasions de but, récupérant tous les ballons dans les duels, Terminator VIking était rentré en action avec de magnifiques lieutenants, chaque joueur s'est arraché pour récupérer le ballon. Nous avons multiplié les actions; Viking a échoué sur un impeccable Hakim, Wissam voyant son tir dévié en corner, AUrélien a tiré aussi juste à côté des buts , Nous avons aussi raté le coche sur un corner superbe de Robin. Les minutes passaient, notre domination était sans partage, les adversaires étaient réduits à la portion congrue mais notre maladresse nous plombait. Heureusement, la délivrance est venue sur une passe de Robin (? à confirmer) pour Aurélien dans l'axe qui après dribblé a marqué dans le but vide. Egalisation méritée après tant d'efforts face à une équipe adverse qui subissait. NOus avons continué à dominer les duels mais nous avons un peu relâché la pression de façon compréhensible après tous les efforts pour égaliser. A Un quart d'heure de la fin du match, sur une mauvaise relance dans l'axe, les adversaires ont récupéré le ballon et nous ont transpercé puisque l'équipe remontait. ILs se sont présentés à deux et un des deux attaquants a manifestement passé le ballon à l'autre en position d'hors-jeu.

Le mal était fait, sur leur deuxième  incursion , nos adversaires nous avaient crucifié, confirmant notre spécialité d'encaisser des buts stupides alors que par aillEurs, tous nos défenseurs avaient gagné tous les duels. La première fois, Jeff avait détourné le ballon de façon magistrale d'une main ferme sur sa droite.

Décourageant et injuste. Pendant cinq minutes, l'équipe a un peu flotté mais elle a repris sa marche en avant, le sabre entre les dents. Tous les joueurs sur le terrain ont été héroÏques, et ont récupéré tous les ballons et assiégé la surface adverse. Et GReg, le zorro masqué  , au four et au moulin est encore parti avec déterminationsur le côté gauche de la surface et a dribblé et..... Ila été fauché. Un grand classique, je ne sais pas combien de pénalties il a obtenu cette année, le bougre. L'arbitre n'a pas hésité à siffler le pénalty logique. Robin le bourreau s'est chargé de la sentence. Robin qui m'a avoué qu'il souhaitait rejoindre l'équipe 1 l'année prochaine car il s'est fait de nombreux amis , notamment l'entraîneur de l'équipe 1 qui commençait à perdre ses nerfs face à l'envie de notre équipe, cette volonté indestructibleBisou.

Soulagement , il restait sept minutes et la fin de la mi-temps nous a permis de souffler, gérer nos temps faibles comme dirait notre Aurélien national.  

Objectivement, nous n'aurions jamais dû arriver aux prolongations face à une équipe dominée qui n'a eu que tois occasions et deux buts en contre . La tactique sur ce type de terrain.Mais l'envie était de notre côté.Il restait la prolongation mais je n'ai pas senti l'ombre d'un doute dans le regard des joueurs. NOus avions montré collectivement dans ce match notre abnégation et cette volonté de ne pas renoncer, ce qui nous a parfois manqué dans cette saison. Animé par un VIking gigantesque qui avait passé la surmultipliée en deuxième mi-temps, nous avons remis les drakkhars à la mer pour l'ultime assaut. J'ai lu cette farouche détermination dans les yeux de tous les joueurs, je me suis dit qu'ils appliquaient à merveille les mots de Diego Siméone sur ceux quis se battent le plus et gagnent, d'autant plus que le talent était de notre côté.

La première mi-temps de la prolongation a été fantastique , un quart d'heure de haute volée.Nous avons acculé l'adversaire dans leurs dix-huit mètres, ils ont été acculés. Robin est parti sur le côté gauche de la surface et a attendu d'être fauché au bout de deux minutes de jeu. Hélas, Greg a vu son tir arrêté par Hakim, de très loin le meilleur joueur de l'équipe adverse. CE coup du sort aurait pu encore nous donner un coup au moral mais au contraire , il nous a galvanisés encore plus.IL n'y avait plus qu'une équipe sur le terrain et nous avons gagné tous les duels.Rémy a récupéré un ballon aux trente mètres et a transmis à Aurélien qui a lancé dans l'espace sur le côté droit le petit Mano aux courtes pattes.Pendant quelques secondes, nous avons suivi la poursuite de notre Mano par un défenseur mais il a gagné le duel, non ce n'est pas un mensongeAvare, il a fait un petit pont sur le goal avant de marquer dans le but vide. Magnifique.

NOus n'avons pas relâché la pression et sur un corner obtenu par un Rémy qui a fait une prolongation d'enfer, Robin a déposé le ballon sur la tête d'Aurélien qui a mis une tête somptueuse dans la lucarne, rappelleant à tous le goléador d'exception qu'il est.

A 4 à 2 , il restait une mi-temps à jouer. Surtout ne pas se relâcher car le moindre but pouvait relancer nos adversaires qui se sont faits enfin violence et ont poussé mais de façon assez désordonnée. Rémi est venu aider la défense, ce quart d'heure a été long mais l'équipe était toujours bien en place et solidaire, elle jouait comme une vraie équipe, quoi!!!

La victoire est d'autant plus belle que nous avons eu de nombreux événements contraires qui auraient pu nous abattre, but refusé, but à la dernière minute de la mi-temsp, nombreuses occasions non converties, but assassin à un quart d'heure de la fin, pénalty raté. L'équipe a su toujours se relever et être à la hauteur , et ce les 14 joueurs sans exception. Scénario digne des meilleurs films hollywoodiens ! d'autant plus qu'ilfinit bien

Chapeau bas messieurs, je pense que vous avez aimé ce match , d'avoir les frissons et la pression.Vous avez répondu présents, je suis fier de vous.

J'aurais aimé faire partie de cette équipe magnifique.En pleurs

ATSCAF 1 - ATSCAF 2: 2-4 (ap prolongations) ( 1-0) (2-2) (2-4)

buts: Aurélien (pd Robin ?) , Robin (sur pénalty),Mano (PD Aurélien) , Aurélien (pd Robin)

JEFF

GERKIE (SERGE 60° ) SAM CHRIS PIERRE (GERKIE 91)

MANO (WISSAM 31) ( MANO 70) WISSAM ( 106) GREG VIKING ROBIN

AURELIEN ( KARIM 115) REMI (KARIM 46) (REMI 91°)

 

IL reste à noter les joueurs , exercice difficile et forcément injuste car chacun a été à la hauteur et a contribué à la victoire par son investissemenT

J'ai décidé à titre exceptionnel d'attribuer la note DE 7 à Viking qui a su gérer son match et a entraîné toute son équipe dans son sillage, gagnant tous les duels . UN vrai 6 avec un maillot féticheLangue tirée

2 Aurélien ( 2 buts et une passe décisive), cela vous classe un buteur !, Chris ,libero impérial, Gerkie qui a dégôuté leur meilleur attaquant, Greg qui nous a permis de revenir 5 pts

3 Pierre, Sam, Wissam, Karim , MAno, Robin, Jeff, Rémi, SErge 3 pts

IL ne reste plus qu'à attendre la demie-finale face à un adversaire très relevé. Mais le miracle de la coupe, on ne sait jamais.Jouer une finale , un rêve!!!

L ' entraîneur de la 1 nous a félicités pour notre victoire, seul hic, il nous traite de réserve.....

La vérité du terrain a été autre.

Samedi prochain, une autre paire de manches face au premier avec une équipe amoindrie, une bonne façon de tester de jouer face à une équipe très supérieure (sur ce match).Le maître mot sera de se faire plaisir......

Bonne semaine, champions et pas que de la Kro.....

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

? ? ? ? ? ?

Répartition des buts

95 buts marqués
88 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Atscaf 3

BUTEURS

Classement des buteurs

PASSEURS

Classement des passeurs
gardiens
défenseurs
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

Nicolas Thomin 15 avril 2014 06:47
Joueur

Bravo pour le match. Bravo pour ce résumé. Fier de cette équipe

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Dirigeants
  • 8 Joueurs
  • 3 Supporters